INFOS SUR LES TRAITEMENTS

MàJ: 12/09/2015

 André Gernez a consacré un ouvrage : « Le cancer dynamique et éradication », au problème du traitement du cancer: http://www.2iag.org/anciensite/10.html

Il résume ses propositions en annexe du livre d’Henri Pradal: « Les grands médicaments »:   http://www.2iag.org/anciensite/resources/Pradal.pdf

Il développe  par la suite une idée extrêmement féconde basée sur le rôle fondamental de l’hormone de croissance dans la survenue des maladies dégénératrices, celle de tarir la sécrétion de cette hormone par une irradiation de l’anté hypophyse qui sécrète cette hormone. Cette proposition, pourtant spécifiquement fondée et facile à vérifiée est rejetée par les autorités médicales et politique. Il n’est possible nulle part, en France ou ailleurs de bénéficier de ce doyen simple et indolore.

C’est une raison essentielle de mobilisation que nous promouvons: obtenir qu’enfin des propositions émanent de scientifiques, de chercheurs fondés  ou étant à l’origine d’effets thérapeutiques faciles à vérifier, fassent l’objet d’une recherche  par ceux qui ont en charge la santé publique en France, c’est à dire les pouvoirs publics et les autorités scientifiques. En particulier celles qui ont pour fonction de conseiller les gouvernements successifs. Rappelons à ce sujet que quand André Gernez a rendu public ses premiers ouvrages acceptés par les académies des sciences, de médecine et vétérinaire, il a reçu un accueil autant médusé qu’enthousiaste. C’est quand il est passé aux propositions concrètes en matière de prévention et de traitement des cancers que les choses se sont gâtées!

Ce combat, cette mobilisation pour NOTRE santé, notre droit à la vie doit se généraliser et s’intensifier.